le temps des expulsions – une nouvelle série

Après la parenthèse automnale,
[cet été, on se souvient : une douloureuse et pitoyable tragicomédie anti-rom et anti-gens du voyage organisée par la présidence de la république, la joyeuse manifestation d’hygiène public du 4 septembre contre tous les racismes, des délais judiciaires plus longs sur quelques dossiers, la réunion avec Nantes Métropole et le Conseil Général le 27 septembre]
aujourd’hui, les expulsions des familles roms roumaines occupant des terrains sans titre reprennent dans l’agglomération nantaise :
– les familles habitant Bouguenais ont dû quitter le délaissé de voirie qu’elles occupaient le long du mur anti-bruit de la route de Pornic, il y a quelques jours, avant l’expiration du délai judiciaire et la menace de l’intervention policière (qui menace tant le moral que les biens et l’habitat fragilisé qui peuvent être saisis et détruits)
– les familles habitant l’un des terrains de Saint-Herblain sont parties cette nuit, à cause de l’annulation en appel du délai de 3 mois qui leur donnait jusqu’au 6 décembre. Pour des raisons identiques (peur de l’intervention policière, des destructions et dégâts collatéraux), elles ont anticipé la date d’aujourd’hui (nouveau commandement de quitter les lieux reçu le vendredi 19 novembre pour exécution le lundi 22 novembre à 12 H).
– D’autres délais judiciaires courent dans d’autres communes et mettront à nouveau sur les routes dans les semaines qui viennent des familles présentes dans l’agglomération depuis plusieurs années. Ces familles se trouvent ainsi mises artificiellement en visibilité, dans de mauvaises conditions et donnant l’impression d’une présence supérieure à la réalité, tout en fragmentant et obscurcissant les conditions d’une intégration urbaine normale.

à signaler la parution d’une contribution du collectif RomEurope de l’agglomération nantaise dans le dernier numéro de la revue Place Publique
http://www.revue-placepublique.fr/Sommaires/sommaire24.html

et toujours un peu de musique ici pour se réchauffer contre l’hiver qui arrive.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :