Conseil communautaire du 20 juin, Le collectif Romeurope s’invite au débat….

Parce que 170 familles Roumaines d’origine rom habitent, depuis 2002 pour certaines, dans des bidonvilles situés sur plusieurs communes de l’agglomération,

Parce que ces habitants, malgré les conditions indignes dans lesquelles ils sont maintenus, malgré le harcèlement dont ils font l’objet [expulsions incessantes, lourdes condamnations pour vol dans nos poubelles], montrent leur détermination à rester là,

Parce que des citoyens de plus en plus nombreux, organisés en associations, se mobilisent aux côtés de ces habitants pour que leurs droits fondamentaux soient respectés,

Parce que des maires ont montré qu’un accueil digne et adapté est possible, tandis que d’autres ne pensent qu’a se débarrasser de ces  habitants « gênants » en les envoyant sur les communes d’à côté,

Parce que la résolution du Parlement Européen, votée le 8 et 9 mars 2011 invite « les pouvoirs locaux et régionaux à participer aussi, à tous les degrés et tous les stades, à la stratégie européenne d’intégration des Rom »

Le collectif Romeurope de l’agglomération Nantaise affirme la nécessité d’un débat au sein du conseil communautaire, qui soit rendu public, et qui débouche sur des propositions utiles et judicieuses pour l’accueil de ces Nantais venus de Roumanie.

 

Le collectif Romeurope de l’agglomération Nantaise

Appelle à un rassemblement

Le lundi 20 juin à partir de 8H45, devant le siège Nantes Métropole,

 

Rue de Valmy, face au palais des Congrès (busway, arrêt palais des congrès)

 

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :