Samedi 20 janvier 2018 à 14h30 place Royale

11 janvier 2018

« D’ici la fin de l’année, je ne veux plus personne dans les rues » Emmanuel Macron le 27 juillet 2017 à Orléans

Aujourd’hui à Nantes et son agglomération :

23 morts de la rue en 2016 (région pays de la Loire)

300 Mineurs Non Accompagnés à la rue, en squat ou en hébergement solidaire faute de solutions

1 974 personnes vivent en bidonvilles

4 200 personnes sans domicile ont fait une demande d’hébergement d’urgence en 2016 dans le
département de Loire-Atlantique, le 115 ne disposant que de 25 places par jour

60 000 appels sont décrochés par an par le 115, qui apporte 70% de réponses négatives

 

Lettre ouverte : « Plus personne à la rue »

 

Publicités

Rezé – Les Roms de Nantes en photo

9 janvier 2018

Source : Ouest France daté du 8 janvier 2018

Rosmina et ses deux enfants dans la caravane

Du mardi 9 au mercredi 31 janvier, le mardi de 14h00 à 18h00, le mercredi de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 19h00, le samedi de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00. Maison du développement durable, au pied de la médiathèque Diderot, 50, rue du Château-de-Rezé. Entrée libre.

Voyage photographique au coeur de la communauté rom pour combattre les clichés d’une population (trop) stigmatisée. Environ 1.200 personnes sont installées à Nantes et dans sa région, dont 300 vivent dans des camps conventionnés et viabilisés.

Il faut redire que la majorité des Roms vivote à l’intérieur de camps sauvages, dans des conditions extrêmement précaires, sans eau ni électricité. Et la crainte permanente d’une expulsion.