Les terrains des Roms prêts en octobre

1 octobre 2017

Comme annoncé par la municipalité depuis plusieurs mois, la Ville aménage deux premiers terrains pour accueillir la population Rom dans des conditions décentes. Et la faire sortir, enfin, des bidonvilles tels que celui des Sablières, à Trentemoult.

Rue de la Bauche-Thiraud, le chantier va bon train, sur un terrain de 4.00 m2.

Article complet : OF 2017-09-14 Rezé Terrains Roms

Publicités

MOUS – Un plan d’action pour les Roms

1 octobre 2017

Un plan d’action a été décidé au niveau de l’agglomération nantaise sous la forme d’une MOUS (maîtrise d’oeuvre urbaine et sociale). L’appel d’offres a été publié en juillet, l’opérateur devrait être connu rapidement. Un financement mutualisé est prévu par l’Etat, Nantes métropole et les vingt-quatre communes qui la composent. Une initiative bienvenue, même si elle ne concernerait dans un premier temps qu’une partie des 2.097 personnes recensées, dont il va falloir maintenant préciser rapidement les modalités de mise en oeuvre.

Article complet : Mous 17aout


Nantes Métropole : un petit début de solidarité

28 juin 2017

Si une commune aménage un terrain d’insertion, la métropole financera 30%. Cet habitat transitoire ne résoudra pas la situation des 1.800 Roms recensés dans l’agglo.

2017-06-28 Solidarité métropolitaine - Photo

Après des années de politique de la patate chaude, les vingt-quatre communes et Nantes métropole semblent vouloir s’engager collectivement dans l’accueil et l’insertion des Roms. Archives Ouest France

Article complet : 28juin – Roms – Solidarité métropolitaine


Femmes roms : apprendre le français en chantant

20 juin 2017
OF du 20 juin 2017 - Chant femmes Rom - Photo

Un moment de plaisir pour les femmes roms, en français, en chansons et en musique.© OF

Depuis janvier, avec le musicien Damien Ruche et l’association Action solidaire Orvault, une sensibilisation à la langue française est proposée, à travers des comptines et chansons.

L’initiative

L’association Action solidaire Orvault est née en novembre 2013 avec pour objectif de rencontrer, accompagner et aider des personnes en situation de précarité sur les thèmes du logement, de la scolarisation des enfants, la santé, l’accès à l’emploi.

L’association travaille depuis avec les familles roms installées sur la commune depuis plus de deux ans, soit trente familles réparties dans trois lieux différents, notamment avec les familles (autour de 70 personnes) du bidonville de la Jalière.

Lire le reste de cette entrée »


Rassemblement le mardi 9 juin 2015 à 8h00 devant Nantes Métropole, 2 place du Champ de Mars!

3 juin 2015

Nantes Métropole n’entend pas, n’écoute pas, ne veut pas.

Les habitants des bidonvilles ont des droits :
– droit au logement
– droit à la santé
– droit à l’éducation
– droit au travail.

Leurs conditions de vie actuelles sont indignes !

Avec le collectif Romeurope, ils exigent :
– l’arrêt des évacuations sans solution (application de la circulaire)
– la stabilisation des lieux de vie existants avec un accompagnement social
– l’accès à la scolarisation et à la formation
– l’engagement réel des élus pour créer des conditions de vie dignes et humaines (accès à l’eau, aux sanitaires, à l’électricité…)

Il est urgent d’instaurer une véritable politique d’accueil de cette population migrante européenne particulièrement discriminée et d’utiliser les financements européens prévus à cet effet.


Rassemblement le mardi 9 juin 2015 à 8h00
devant Nantes Métropole, 2 place du Champ de Mars


station Tramway : Duchesse Anne Château et traverser le pont
ou arrêt Busway : Cité des Congrès


Invitation à la conférence-débat d’Olivier Peyroux du 11 juin 2015 à 20H00.

27 mai 2015

« Roms, sortir de la catégorisation
délinquants ou victimes »

Débat avec Olivier Peyroux
le jeudi 11 juin 2015 à 20 h
salle de conférence de la médiathèque Jacques Demy

Organisée par le Collectif Romeurope de l’agglomération nantaise,
cette soirée a pour objectifs,

en évitant aussi bien l’angélisme que la stigmatisation,
et en s’appuyant sur les réalités locales,

– de déconstruire certaines idées reçues concernant ces habitants des bidonvilles désignés comme Roms,
– d’aborder les questions de délinquance qui prospèrent avec le pourrissement des situations sur certains terrains, véritables zones de non-droit,

– de replacer les migrations de ces familles dans le contexte de l’évolution des pays d’Europe de l’Est,
– et de proposer des perspectives dans le respect des Droits de l’Homme et des valeurs républicaines.

Olivier Peyroux est sociologue, spécialisé sur les migrations des populations roms et sur la question de la traite des êtres humains qu’il a étudiée en Roumanie et en France.

Il est notamment l’auteur de « Délinquants et Victimes,
la traite des enfants d’Europe de l’Est en France. » Ed.Non Lieu, 2013, préface de Robert Badinter.


Article de Presse.(Ouest France du 11 mai 2015)

13 mai 2015

OF – 11 mai 2015